Journal

Actualités

FDC Transatlantique - Lettre mai 2019

Bruno Demontrond

Bruno Demontrond, Responsable de la gestion Actions Internationales

02/06/2019
Les marchés sont à nouveau entrés en phase d’incertitudes en lien avec les frictions commerciales. Cet argument est celui donné par les directeurs d’achats pour expliquer la baisse des enquêtes sur les nouvelles commandes. La réalité d’un ralentissement de la croissance économique aux Etats Unis s’observera dans le rythme de création d’emplois (cf rapport sur l’emploi du 7 juin).

Le retour des cours de l’or au-dessus des 1300 dollars, la forte baisse des taux 10 ans allemands à -0,20% ne plaident pas pour une baisse de l’aversion au risque à court terme.

L’évolution des cours du pétrole s’est avérée très erratique, les investisseurs oscillant entre les craintes liées aux tensions entre les Etats Unis et l’Iran et les craintes d’un ralentissement de l’économie mondiale.

Nous maintenons notre approche prudente à l’écart du secteur technologique (à l’exception d’IBM et Cisco) car il est le plus exposé aux tensions sino-américaines.
 

VIE DES MARCHES ACTIONS

La politique reprend le pas sur l’économie et sur l’optimisme des marchés :

  • Les fabricants américains de semiconducteurs et Google suspendent leurs ventes à Huawei. La décision de Google (peu anticipée par le marché), en application du décret Trump, compromet un peu plus une résolution rapide du conflit commercial sachant que la rencontre entre le président Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping au G20 en juin semble de plus en plus compromise. Depuis le 1er juin au matin, les droits de douane sont majorés de 25% sur de nombreux produits chinois (modems, routeurs Internet, circuits imprimés, meubles, aspirateurs et luminaires arrivant dans les ports américains). En représailles, la Chine a passé ses droits de douane de 20% à 25% sur 60 milliards de produits américains.
  • Les rapports commerciaux entre les Etats-Unis et le Mexique semblaient pacifiés depuis novembre dernier. Malgré la signature du nouvel accord Etats-Unis – Canada – Mexique, l’administration Trump a déclaré dimanche dernier la mise en place d’une taxe sur les importations en provenance du Mexique de 5% dans un premier temps et pouvant augmenter jusqu’à 25% si, selon ses dires, le gouvernement mexicain ne refond pas sa politique en matière d’immigration clandestine.

Walmart a apporté une conclusion à court terme à cette nouvelle donne tarifaire en déclarant que les consommateurs américains seront affectés par le relèvement des droits de douane…


GESTION DU FONDS

Vie des valeurs en portefeuille :

Industrie
Dans le cadre de la restructuration de son portefeuille d’activités, Saint-Gobain va céder sa filiale de distribution allemande, Raab Karcher, pour 335 millions d’euros. La sortie de ce segment qui connait des problèmes persistants aura pour conséquence directe un accroissement de 30 points de base des marges du groupe et une baisse de son endettement.

Technologie
Un environnement hostile à l’investissement en semiconducteurs dont nous sommes totalement absents depuis un an.
Après avoir interdit le territoire américain à l’équipementier chinois en télécommunication Huawei, l’administration Trump a accordé un laps de temps de 90 jours pour que les clients de Huawei aux Etats-Unis puissent trouver des solutions alternatives. Dans ce contexte, d’ici 3 mois, Google va cesser toute activité avec l’équipementier chinois. Les futurs smartphones de Huawei n’auront plus d’accès aux mises à jour du système d’exploitation android ainsi qu’aux applications disponibles sur ce même système.

La question à venir est de savoir si les clients de Huawei vont reporter leurs achats sur la concurrence (Samsung essentiellement car l’IPhone d’Apple fonctionne sur un système d’exploitation différent) ou si nous allons assister à une baisse de la demande liée d’une part à la diminution de l’offre disponible et d’autre part à des mesures de rétorsion de la Chine (blocage administratif, terres rares…).
A l’image de la situation « Huawei », les tensions entre la Chine et les Etats-Unis créent de la rugosité dans des systèmes de productions particulièrement imbriqués. La conséquence directe de cette situation est une baisse de la demande des composants. En avril, les ventes de semiconducteurs sont en baisse de 14,6% sur un an (vs -13% en mars).

Telecoms
Suite à son rachat en 2018 de Time Warner pour 80 milliards de dollars, AT&T, nouveau propriétaire de la chaine HBO, a rassemblé 19,3 millions de téléspectateurs devant l'épisode final de "Game of Thrones". Le coût d’un abonnement à HBO est de 15$ par mois.
Le dernier jour de mai, les opérateurs AT&&T et Verizon ont connu des baisses conséquentes d’environ 5% suite à un article de Reuters traitant de la possibilité pour Amazon de racheter l’opérateur mobile de services prépayés, Boost Mobile, à T-Mobile et Sprint. Boost compterait entre sept et huit millions de clients.

Opérations récentes :

Nous avons renforcé les positions en Amgen dans l’attente de ses publications lors de l’ASCO (congrès mondial sur le cancer). Les derniers achats correspondent à notre optique de gestion prudente de recherche de dividende dans un contexte où les taux d’intérêt devraient demeurer particulièrement faibles.

Géographiquement, au 31 mai 2019, le poids des Etats-Unis est de 55% et celui de l’Europe de 37% (23% Zone euro, 8% Royaume-Uni, 6% Suisse). Le fonds FDC Transatlantique affiche une exposition nette de 84%.

La Financière de la Cité propose un service de gestion d’actifs pour compte de tiers. Elle développe en priorité des relations d’affaires en direct avec de grands investisseurs institutionnels et privés. Elle gère en outre une gamme de fonds ouverts au public qui peuvent être souscrits à partir de tout intermédiaire financier.

Nous contacter

4, rue Berryer
75008 Paris, France

+33 1 53 93 38 30

+33 1 53 53 99 91


www.financieredelacite.com